Schizo Vaud, association vaudoise autour de la schizophrénie
La schizophrénie

Rétablissement

Le rétablissement est un processus dans lequel le malade et son entourage s’engagent chacun à leur rythme. Le chemin vers le rétablissement comprend plusieurs étapes à franchir, qui varient dans leur durée, selon la personne. L’épisode psychotique devient une occasion de développer une meilleure connaissance de soi et de se renforcer là où des fragilités ont été découvertes. Peu importe si, au cours du processus, on observe un retour en arrière à l’étape précédente ou que se produit une rechute. Cela fait partie du processus, du cheminement et de l’expérience.

Les témoignages directs de patients ayant réussi à se rétablir sont de plus en plus nombreux. Les possibilités de suivi ambulatoire sans nécessité d’hospitalisation se sont largement développées. Les médicaments sont aussi mieux maîtrisés, avec des dosages plus légers et des mécanismes d’action plus précis sur certains neurotransmetteurs spécifiques, ce qui évite les effets secondaires plus ou moins marqués.

Comme la maladie déforme la perception du monde et induit de fausses perceptions, le traitement médicamenteux fait le plus souvent partie de l’aide à apporter au malade après qu’une relation de confiance est établie et qu’un soulagement de l’angoisse et de la détresse a pu être obtenu. C’est pourquoi la première phase du rétablissement consiste, pour le patient, à reprendre espoir et à s’engager avec l’aide de professionnels dans des soins aussi précoces que possibles.

Quelques chiffres
Sur 100 malades souffrant de schizophrénie:

  • 20% ne feront qu’une seule crise aiguë et n’en referont plus jamais par la suite;
  • 50% subiront plusieurs rechutes qui nécessiteront probablement des traitements hospitaliers. Durant les périodes de rémission, ces personnes vont bien et mènent une vie normale;
  • 30% auront besoin d’un traitement ininterrompu avec des doses plus fortes de médicaments ou un encadrement en institution. Ils auront de la difficulté à vivre une vie autonome.

Avec le soutien de: