Schizo Vaud, association vaudoise autour de la schizophrénie

Psychiatrie mobile

CENTRE (Lausanne et région) – Adultes

Unité de psychiatrie mobile pour adultes (18-65 ans)

Tél: 021 314 00 50 Fax: 021 314 12 77 Place Chauderon 18, 1003 Lausanne Mail: stephane.morandi@chuv.ch Site internet

CENTRE (Lausanne et région) – Adultes

Unité de psychiatrie mobile pour adultes de plus de 65 ans

Tél: 021 314 35 14 Fax: 021 314 87 79 Route du Mont, 1008 Prilly Site internet

CENTRE (Lausanne et région) – Programme d'intervention précoce

Traitement et intervention précoce dans les troubles psychotiques (TIPP)

Tél: 021 314 00 50 Fax: 021 314 12 77 Place Chauderon 18, 1003 Lausanne Mail: philippe.conus@chuv.ch Site internet

OUEST (Nyon, Morges et région) – Programme d'intervention précoce

L'Unité de psychiatrie mobile intervient auprès des patients dès 16 ans qui souffrent d'un trouble psychique et pour qui les soins ambulatoires habituels ne sont pas suffisants

Tél: 022 314 87 00 Fax: 022 314 88 10 Hôpital de Prangins, 1197 Prangins Mail: emo.adulte@chuv.ch Site internet

NORD (Yverdon-les-Bains et région) – Programme d'intervention mobile

Les personnes qui souffrent de troubles psychiques débutants mais qui bénéficient de soins rapidement ont de meilleures chances de rétablissement

Tél: 021 314 50 60 Fax: 021 314 88 05 Route de la Brinaz 13, 1442 Montagny-près-Yverdon Mail: emn.adulte@chuv.ch Site internet

La psychiatrie mobile, en quoi cela consiste?

Après un premier épisode psychotique, les chances de rétablissement complet sont nettement augmentées en intervenant tôt, au moyen d’un traitement approprié. Toutefois, entendre des voix, se sentir menacé ou avoir les idées qui se mélangent sont des phénomènes bouleversants. Ils ne facilitent pas les premiers contacts avec les soins psychiatriques, qui sont alors souvent difficiles.

Si aucune mesure particulière n’est prise pour les rencontrer, les personnes malades restent sans traitement en général plus d’un an après le début des troubles. C’est principalement durant cette période que surviennent de grandes cassures: isolement, abandon des études et perte d’autres acquis sociaux. Les équipes mobiles sont un programme d’intervention précoce permettant de prévenir ces difficultés.

Comment intervient l’équipe de psychiatrie mobile ?

L’équipe mobile intervient à la demande d’un tiers (proche, voisin, professionnel de la santé ou du secteur social, hôpital psychiatrique) auprès de personnes qui refusent de se rendre aux consultations nécessaires pour un traitement ambulatoire habituel. La plupart du temps, ces personnes ne veulent pas se soigner parce qu’elles sont trop désorganisées, méfiantes, voire pas conscientes d’être malade.

Dans ce cas, l’intervention à domicile ou dans un endroit choisi par les partenaires permet d’agir plus tôt et en douceur. La personne est maintenue dans son environnement naturel et ne perd pas ses repères sociaux. Certaines hospitalisations ou interventions en urgence peuvent ainsi être évitées.

Comment se déroule le programme d’intervention précoce ?

Le programme d’intervention précoce accompagne les personnes durant trois ans après un premier épisode de psychose. Le but est d’éviter les pertes de fonctionnement psychologique et social durant cette période et d’augmenter les chances de rétablissement complet.

Le programme comprend trois phases essentielles:

Les autorités de santé publique du Canton de Vaud ont saisi l’importance des interventions précoces pour mieux soigner la schizophrénie. Le plan cantonal de santé mentale a donc mandaté le CHUV pour doter les régions Nord et Ouest d’équipes mobiles en interventions précoces. Depuis le début 2010, ces régions disposent d’infirmiers et de médecins qui, à la demande de proches ou de professionnels du secteur social et de la santé, vont à la rencontre des adolescents, des adultes et des personnes âgées qui souffrent de troubles psychiques. Le but est de permettre l’accès aux soins à ces personnes qui, par méfiance ou méconnaissance de la maladie, n’entreprennent aucune démarche pour chercher un traitement.